https://secure.adnxs.com/px?id=1043153&seg=15052347&t=2

Jean-Luc CORNETTE

Précédent
Suivant
Jean-Luc CORNETTE : Scénariste
Jean-Luc CORNETTE

Scénariste

Biographie

Scénariste et dessinateur, né en 1966 en Belgique, Jean-Luc Cornette suit les cours de l'Institut Saint-Luc de Bruxelles, puis publie ses premières planches en 1989 dans Spirou. À partir de 1995, il réalise la série « Les Enfants Terribles » et, en 96, il écrit les scénarios de « Robert contre les Monstres » pour Hanze chez Casterman. À la fin des années 90, Jean-Luc Cornette signe plusieurs livres pour les enfants, dont certains avec Jean-Marc Rochette. En 2001, il publie dans la collection Tohu Bohu des Humanos, « Visite Guidée », un moment de vie surréaliste de trois peintres: Van Gogh, Gauguin et Munch. Puis, en 2002, « Columbia » avec Christian Durieux et « Le Fantôme des Canterville » avec Hanze aux Editions Delcourt Jeunesse. Il écrit également les séries « Red River Hotel », dessinée par Michel Constant, et « Démons », dessinée par Emmanuel Moynot, aux éditions Glénat. Jean-Luc Cornette publie aussi en 2004 « Jean-Polpol » avec Warnauts, toujours chez Glénat. En 2005, il lance la série « Les Passe-Murailles » avec Stéphane Oiry aux Humanoïdes Associés, et écrit « Morro Bay » pour JeanLouis Boccar chez Casterman, « Central Park » dessiné par Christian Durieux chez Dupuis, ainsi que « Le Centre du Nowhere » dessiné par Michel Constant aux éditions du Lombard. En 2006, Il réalise seul « La Nuit du Papillon », aux éditions Glénat et réalise avec Karo un numéro de Spirou Hebdo consacré au Vietnam. En 2007, toujours avec Karo, ils publient « Câlinée sous X » aux éditions Carabas, et réalisent la série « Les Jolis Voyages », sortes de reportages géographiques en BD, dans Spirou HeBDo. En 2009, sort « Arthur ETamp; Janet - A fleur de peaux » avec Karo, dans l'Echo des Savanes et chez Drugstore. En 2010, Jean-Luc Cornette devient rédacteur en chef du magazine « Kramix » publié aux éditions du Lombard. Il écrit également « Les gens urbains » dessiné par Maud Millecamps aux éditions Quadrants.